Epidémie d’Ebola à Boende : Deux stratégies pour l’éradiquer

Ebola
Pour combattre l’épidémie d’Ebola déclarée depuis le 24 aout 2014 clans le secteur de Djera, en territoire de Boende, au sud de la province de l’Equateur en RDC, le gouvernement congolais et ses partenaires ont décidé d’utiliser deux stratégies pour mettre fin à cette pandémie qui selon l’agence congolaise de presse, le bilan s’élève à 32 décès sur 59 cas enregistrés jusqu’au 1er septembre 2014.

Selon le ministre de la Santé publique, le Dr Félix Kabange Numbi, ces deux stratégies se présentent de la manière suivante : “l’approche village par village” et “l’approche pas un ménage sans désinfectant”. “La RDC et ses partenaires se lancent un défi majeur, celui de pouvoir interrompre la chaine de transmission de ce virus mortel dans un délai de 45 jours”, a-t-il poursuivi.
L’approche « village par village »
Pour le ministre de la Santé publique, cette approche concerne 23 villages du secteur de Dera qui ont été identifiés comme étant des endroits où se trouvent des personnes ayants été en contact avec des cas confirmés, des cas possibles et des cas suspects d’Ebola. Les habitants de villages ont été formés pour le suivi de toutes ces personnes afin d’annoncer des cas de cette maladie et de les indiquer dans les centres de traitement appropriés pour ces dernières.
Cette commission de villageois est constituée des chefs de village, les chefs de secteur, les leaders sociaux, les infirmiers titulaires et les agents de santé. Ces personnes ont, comme obligation d’interrompre la chaine de transmission de la maladie à virus Ebola qui a déjà réalisé 32 morts sur 59 cas notés
De son coté, le gouvernement a débloqué des moyens pour pouvoir mettre en pratique cette stratégie. Une équipe du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) va appuyer la 9èmeDirection de l’hygiène du ministère de la Santé publique pour réaliser l’approche “Village assaini” dans ces 23 villages. Et pour les pousser, le ministre de la Santé publique a indiqué que les villages qui seront les premiers à atteindre l’objectif celui d’interrompre la chaine de transmission du virus Ebola seront récompensés.
L’approche « pas un ménage sans désinfectant »
Celle-ci consiste à partager gracieusement des désinfectants à la population du secteur de Djera pour la permettre de s’astiquer fréquemment les mains avec ces produits d’autant plus que, les études ont démontré que le lavage des mains avec des désinfectants est un des moyens les plus efficaces pour éviter la chaine de propagation du virus Ebola.
Pour ce fait, le gouvernement et ses partenaires se sont assurés l’objectif de mettre fin à l’épidémie d’Ebola dans un répit de 45 jours à partir du 24 aout 2014, date de la déclaration officielle de cette épidémie. La mise en quarantaine du secteur de Djera est déjà palpable, a affirmé le Dr Félix Kabange. La rivière Lomela est le point de filtrage et de triage des personnes qui doivent entrer et sortir de ce secteur. Des agents de la Direction Générale des Migrations (DGM), de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR), de la police et des militaires de la Force navale sont déployés pour faire ce travail.
Israël Senga

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s