RDC: 7 946 enfants ont quitté les groupes armés en 6 ans

Livre - KadogoEnviron sept mille neuf cent quarante-six enfants ont été sortis des groupes armés, entre 2009 et 2015, à travers la RDC.La responsable de la section «Protection de l’enfant» de la Monusco, Mme Dee, a livré ces chiffres, mardi 21 juillet, à Goma (Nord-Kivu). Elle a indiqué que parmi les enfants démobilisés, six cents sont des filles dont 56 % avaient moins de 15 ans au moment de leur recrutement.Ce qui constitue, Mme Dee, un crime de guerre au regard du statut de Rome.

La responsable de la section «Protection de l’enfant » de la Monusco a accusé certains chefs miliciens d’infliger un mauvais traitement aux enfants qui tentent de fuir pour se rendre aux autorités et organisations compétentes.

Elle cite le cas des Maï-MaïCheka qui ont décapité, il y a dix jours, un jeune garçon qui voulait s’échapper.

Pour Mme Dee,  le temps est venu pour que tous ceux qui utilisent les enfants pour des fins de guerre en RDC puissent être trainés devant la justice.

Si le gouvernement congolais ne compte plus d’enfants au sein de son armée nationale, les groupes armés continuent de les utiliser dans les conflits armés.

A (re) Lire: RDC: zéro enfant au sein des FARDC au premier semestre 2015

Plusieurs groupes armés sont indexés dans le recrutement des enfants,notammentla LRA, les Maï-MaïSimba, les Maï-MaïYakutumba, les Maï-Maï BataKatanga, les Nyatura, la FRPI, les APCLS, FDLR, FPC/AP, NDC-Cheka et autres.

La section « Protection de l’enfant » de la Monuscoaffirmeavoir sorti environ trois cent vingt-sept enfants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de lutte contre l’utilisation d’enfants dans les conflits armés armés, le 12 février dernier, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) avait annoncé que près de 4 500 enfants sont sortis des forces et groupes armés en RDC en 2014.

Depuis 2002, indique l’agence onusienne, ce sont au total 50 000 enfants sortis des forces et groupes armés qui ont été assistés. 80% d’entre eux vivaient au Nord et Sud-Kivu.

L’Unicef avait par ailleurs appelé le gouvernement congolais et les partenaires financiers à investir les moyens nécessaires pour garantir une réintégration durable de tous les enfants sortis des forces et groupes armés.

Source: http://radiookapi.net/actualite/2015/07/23/rdc-7-946-enfants-ont-quitte-les-groupes-armes-en-6-ans/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s