Dialogue politique: Lambert Mende dénonce les « contradictions » de l’UDPS

Lambert Mende

Le gouvernement de la RDC dénonce les contradictions actuelles de la position de l’Union démocratique pour le progrès social (UDPS) quant à sa participation au dialogue politique initié par le président de la République, Joseph Kabila. Dans un point de presse tenu mercredi 2 décembre, son porte-parole, Lambert Mende évoque la position favorable à ce forum du président de ce parti de l’opposition Etienne Tshisekedi et la position défavorable de son fils, Félix Tshisekedi.

« Avec la multiplication des contradictions de ce parti politique, on y perd un peu son latin. Nous préférons peut-être considérer les points convergents que nous trouvons dans le communiqué signé par le président de ce parti, M. Etienne Tshisekedi », a affirmé Lambert Mende.

Dans une interview accordée à Radio Okapi, le secrétaire national de l’UDPS en charge des relations extérieures, Félix Tshisekedi a indiqué que son parti ne prendra pas part au dialogue politique « made in Kabila », accusant le président de la République de tentative de « glissement » de son mandat qui prend fin en novembre 2016.

Le porte-parole du gouvernement dit ne pas préférer commenter la position de Félix Tshisekedi.

« Certains partis sont habitués à des postures d’auto-valorisation. Nous n’allons pas nous mettre à nous formaliser chaque fois qu’un cadre du parti voulant se mettre en valeur comme un faucon s’exprime », a déclaré Lambert Mende.

Le porte-parole du gouvernement a confirmé la tenue prochaine de ce rendez-vous politique convoqué, selon lui, en toute légalité :

« Nous préférons considérer positivement la prise d’acte de M. Etienne Tshisekedi de la convocation par la seule autorité habilitée à convoquer un tel forum dans notre pays, Joseph Kabila et le rapprochement entre les deux personnalités étant donné que le président a dit qu’en cas de difficulté, une co-médiation internationale est possible »

Lambert Mende a estimé que M. Tshisekedi semblait accorder beaucoup d’importance à cette médiation internationale.

« Les portes ne sont pas fermées », a-t-il assuré.

Concernant le dernier message de l’Eglise catholique rappelant le respect des délais constitutionnels par le régime en place le porte-parole du gouvernement a aussi rappelé que l’évocation du sang et l’appel à l’insurrection sont inacceptables et doivent être sanctionnés.

source: http://www.radiookapi.net/2015/12/02/actualite/politique/dialogue-politique-lambert-mende-denonce-les-contradictions-des 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s