Kampala saisit Kinshasa sur une éventuelle présence des terroristes au Nord-Kivu

museveni

Les autorités ougandaises ont saisi leurs homologues congolaises sur une éventuelle présence des terroristes au Nord-Kivu. Ces terroristes s’entraîneraient pour attaquer l’Ouganda.

«Le ministre [congolais] de la défense a été saisi par l’Ouganda pour dire qu’il y aurait des terroristes qui seraient entraînés sur notre sol et qui se seraient positionnés vers le pont Semliki, en attente d’attaquer l’Ouganda », explique le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Selon le gouverneur Paluku, le ministre congolais de la Défense a saisi, à son tour, le Mécanisme conjoint de vérification de la Conférence internationale sur la région des Grands-Lacs (CIRGL).

« Comme c’est une question importante et qui risque d’opposer les deux pays, le ministre de la défense a écrit une note adressée au Mécanisme conjoint de vérification pour que, rapidement, ce mécanisme se transporte sur le lieu à Beni, particulièrement sur le pont Semliki. Ça va nous permettre de vérifier rapidement ces allégations, pour éclairer les deux Chefs d’Etat », explique-t-il.

Pour Julien Paluku, cette vérification doit être faire « pour que ce genre d’informations ne puisse pas faire monter la tension inutilement entre les deux Etats, surtout que les deux Chefs d’Etat se sont rencontrés en août pour qu’ils renforcent les liens de coopération ».

Le commandant du mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL a indiqué qu’il allait rapidement déployer une mission dans la zone.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s