RDC: Kasaï Central : La Monusco juge “préoccupante” la crise humanitaire

Assemblee-prov-kasai-occ

Le porte-parole militaire de la Monusco, le lieutenant-colonel Serge Haag, a déclaré ce mercredi 10 mai que la  crise humanitaire est préoccupante dans la province du Kasaï Central.

Intervenant au cours de la conférence hebdomadaire des Nations-Unies à Kinshasa, Haag affirme que les forces de la Monusco poursuivent leur déploiement dans la région du Kasaï afin de protéger les populations.

Serge Haag a indiqué que plus de 100 mille déplacés ont été enregistrés au cours de la semaine écoulée.

«La question sécuritaire dans l’Est du pays et le Kasaï reste une priorité des forces de la Monusco. Les forces de la Monusco en appui mènent des opérations d’envergure pour contrer les forces négatives», a-t-il dit.

La province du Kasaï Central ainsi que d’autres dans l’espace Kasaï connaissent des violences sanglantes depuis août 2016 suite au soulèvement des adeptes de Jean-pierre Mpandi dit Kamwina Nsapu, un chef traditionnel influent abattu par la police dans la ville de Tshimbulu.

Selon l’ONU qui a récemment découvert 40 fosses communes dans la région, les affrontements entre  forces de sécurité congolaises et les miliciens Kamwina Nsapu ont fait plus de 400 morts et causé le déplacement de 1, 27 million de déplacés internes.

Image d’archives

Christine Tshibuyi

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s