Tag Archives: Francais

Kalemie: 14 prévenus s’évadent du cachot de la police

La prison de Kalemie au Katanga (Archives).

Quatorze prévenus se sont évadés vendredi 19 mai dans la matinée du cachot de la police nationale congolaise (PNC) à Kalemie (Tanganyika). Un seul d’entre eux a été rattrapé.Les prévenus ont réussi à tromper la vigilance du policier commis à la garde du cachot. Ils l’ont invité à dégager les déchets qu’ils ont accumulés dans un coin du cachot. En ouvrant la porte, le policier de garde a été surpris par une bousculade  musclée  des  prévenus qui l’ont projeté  par terre.

Le commissaire provincial de la police, le général Jean Yav Mukaya qui livre cette information, indique que tous les prévenus ont réussi à prendre la poudre d’escampette. Un policier de permanence  a réussi à en rattraper un seul dans sa fuite, confirme la même source.

Le général Jean Yav Mukaya note par ailleurs que tous les prévenus dont les dossiers sont en cours d’instruction au parquet de grande instance de Kalemie attendaient d’être transférés à la prison centrale de la ville.

 

Source: http://www.radiookapi.net/2017/05/19/actualite/sante/kalemie-14-prevenus-sevadent-du-cachot-de-la-police

RDC: L’UDPS annule sa marche et annonce une « réunion importante » ce 17 mai

L’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) a renoncé à sa marche prévue ce 17 mai 2017 pour dénoncer l’occupation de son siège par les forces de l’ordre.

«La marche est annulée suite à la rétraction des forces anti démocratiques de monsieur Joseph Kabila qui ont libéré les lieux », a dit le parti d’Etienne Tshisekedi dans un communiqué signé le 15 mai dernier par son porte-parole Augustin Kabuya.

UDPS annonce par ailleurs une «importante » matinée politique mercredi 17 mai 2017 à 11 heures en son siège national à Limete. Le parti, qui invite tous ses sympathisants à y prendre part, considère le 17 mai comme une date marquant la “régression de la démocratie” en RDC.

Will Cleas Nlemvo

Toges noires qualifie les tensions à l’UDPS de barbarie et terrorisme d’Etat

udps-1132x670

L’ONG Toges noire qualifie les tensions et  le blocus du siège de l’UDPS par la police d’acte illégale, barbare et de terrorisme d’Etat. Dans un communiqué envoyé ACTUALITE.CD ce 12 mai, cette ONG de défense de droits de l’homme condamne ces actes et invite les autorités à se comporter en homme d’Etat. Continue reading Toges noires qualifie les tensions à l’UDPS de barbarie et terrorisme d’Etat

Virus Ebola en RDC : Le ministre de santé confirme et appelle la population à ne pas céder à la panique

map Congo Ulele

Le ministre de la santé, le Docteur Oly Ilunga kalenga a confirmé ce vendredi 12 mai 2017 la résurgence du virus Ebola depuis le 22 avril dernier sur le territoire de la République Démocratique Congo. Dans une communication spéciale, le ministre fait état de 9 cas de fièvre hémorragique dont actuellement deux décès dans la zone de santé de Likati (Province de Bas-Uele). Continue reading Virus Ebola en RDC : Le ministre de santé confirme et appelle la population à ne pas céder à la panique

RDC: le rapatriement de Tshisekedi au cœur des tensions entre Kinshasa et l’UDPS

Siege de l UDPS

Une fois de plus, le rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa a été reporté. L’opposant historique de République démocratique du Congo est mort à Bruxelles le 1er février dernier. Depuis, la question de son inhumation en RDC n’est toujours pas réglée faute d’accord entre sa famille, son parti et les autorités. L’UDPS renonce donc au rapatriement annoncé pour ce vendredi 12 mai.

Aux yeux de l’UDPS, le parti d’Etienne Tshisekedi, les conditions ne sont tout simplement pas réunies pour le retour apaisé de la dépouille mortelle de leur chef. En effet, depuis 24 heures, la tension est montée d’un cran avec l’incendie de ce camion de police stationné en face du siège de l’UDPS. Un policier est mort de ses brûlures, un autre est blessé.

L’UDPS dément toute implication dans cette attaque et dénonce un coup monté des autorités pour bloquer le retour de la dépouille mortelle, tout comme le fait que son parti soit fermé depuis et occupé par la police. Juste avant, il y a eu aussi l’interpellation de l’architecte en charge des travaux de construction du mausolée d’Etienne Tshisekedi.

Impossible d’enterrer Tshisekedi au siège de l’UDPS

Mardi 9 mai, une nouvelle fois, le gouverneur de Kinshasa a dit qu’il était impossible d’enterrer Etienne Tshisekedi au siège de l’UDPS. Une loi datant de 1914 l’interdirait. Le climat s’est fortement dégradé à l’approche de la date du retour de l’opposant historique, comme l’explique Jean Marc Kabund, secrétaire exécutif de l’UDPS pour justifier ce nouveau report :

« Nous sommes dictés par une volonté manifeste de la part du pouvoir de ne plus voir le corps du président Etienne Tshisekedi être rapatrié et être inhumé dans des conditions normales, a-t-il affirmé au micro de RFI. Nous avons estimé nécessaire de reporter le rapatriement afin de pouvoir discuter encore et de pouvoir obtenir de leur part un accompagnement dans ce processus, parce que l’on ne peut pas rapatrier son corps si le pouvoir n’est pas d’accord, s’il s’oppose à ce rapatriement. Le pouvoir a installé un climat de terreur, dans ces conditions nous ne pouvons pas rapatrier le corps du président Tshisekedi parce que le pouvoir n’est pas d’accord pour que le corps soit enterré dignement. »

Bientôt 100 jours depuis la mort du leader de l’opposition

Enterrer Etienne Tshisekedi dignement, c’est ce même argument qu’utilisent les autorités pour justifier l’interdiction qu’il soit inhumé au siège de l’UDPS. Eux proposent un cimetière, mais le parti d’opposition dit être d’accord pour que ce soit tout sauf un cimetière, qui ne serait selon eux pas digne de la stature d’Etienne Tshisekedi.

C’est un dialogue de sourd qui dure depuis des semaines. L’UDPS se dit prête ce mercredi 10 mai à reprendre des discussions avec les autorités pour trouver une solution. Vendredi, cela fera 100 jours qu’Etienne Tshisekedi est décédé.

C’est dans ce climat de tension entre pouvoir et opposition que le nouveau gouvernement a été nommé mardi. Un gouvernement qui là encore divise. Les ténors de l’opposition le qualifient tous d’illégitime car il a été nommé en dehors de l’accord signé entre le pouvoir et l’opposition le 31 décembre dernier.

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20170510-le-rapatriement-tshisekedi-centre-tensions-entre-le-pouvoir-udps

RDC : l’autorisation d’importer des véhicules de plus de 10 ans vise à « aider la population », selon José Makila

voiture a kinshasa

Le vice-premier ministre en charge des Transports, José Makila, affirme que la décision d’importer des véhicules de plus de 10 ans en RDC « vise à aider la population ». Il s’est ainsi justifié, mercredi 19 avril, dans une interview accordée à Radio Okapi. Continue reading RDC : l’autorisation d’importer des véhicules de plus de 10 ans vise à « aider la population », selon José Makila

RDC : la piste du scandale des passeports biométriques mène au clan Kabila

Le passeport congolais est l’un des plus chers au monde. Une partie des recettes s’évapore dans une société offshore détenue par un proche du président, révèle Reuters.

le-president-joseph-kabila-lors-du-lancement_4b9e1

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, est en visite au ministère des affaires étrangères. Il esquisse un large sourire lorsqu’un ordinateur prend une photo de lui, puis ses empreintes digitales, pour le lancement du nouveau Continue reading RDC : la piste du scandale des passeports biométriques mène au clan Kabila